KLF : un match à oublier


A domicile, le RFC a vécu une soirée cauchemar qui aurait pu se terminer par un revers. Malmenés par une formation de Bracieux qui n’avait rien à perdre et en pleine réussite, Romorantin concède un nul spectaculaire et recule au classement.

Pour ce derby de KLF contre nos voisins de Bracieux, il n’aura pas était simple de trouver un groupe compétitif. Avec pas moins de 6 absents de dernière minute la donne n’était plus la même. Equipe inédite pour résultat inédit ?  Pas si loin. Le minot Antoine dans les cages, Alison la guerrière et Eric, recruté le matin même, venaient compléter le groupe des habitués Alex,Yo,Mika et moi.  La mission était pourtant simple : gagner pour rester ou recoller au trio de tête ! Vince au sifflet, Gillou et Sam à la table, le match pouvait commencer.

romorantin-futsal-bracieux-klf-j5

Romorantin FC – Bracieux Futsal : 12-12 (4-5)
Buts : Ludo (4), Yo (3), Alex (3), Eric (2)

Terry et son équipe démarrent pied au plancher, pour mener 0-4 au bout de seulement 4 minutes de jeu. 4 frappes 4 buts… Une entame de match catastrophique qui nous obligera tout le match à courir après le score. Face à cette équipe de Bracieux, pourtant venu sans remplaçant, nous aurons toutes les peines du monde à revenir dans le match. Attaques brouillonnes et mauvais placements défensifs rythmes le début de partie. Rien ne va. Eric va redonner des couleurs aux siens, suivi d’Alex par 2 fois (3-4). C’est plus un diesel notre équipe, je penserais plus à un problème d’allumage, de préchauffage… ou bien du régulateur de vitesse sur la durée.
Bref. Mal placés, prenant des buts trop évidents et laissant Antoine face à son destin, nous laissons Poullin (auteur de 7 buts pendant le match) redonner 2 buts d’avance à son équipe (3-5). Eric, encore lui, réduit l’écart avant de rentrer aux vestiaires (4-5).

Une défense absente

Une pause qui permettra à certains de se dire les choses franchement et à d’autres de s’encourager puisque le match n’en était qu’à la moitié. La 2ème mi temps reprend, mais les situations dangereuses sont trop fréquentes. C’est bien Bracieux qui va marquer une fois encore (4-6). Le gardien visiteurs multiplie les parades face à Mika, Yo, Alex. Tout le monde ne baisse pas les bras. Alison la première, n’hésitant pas à aller au contact dans un match joué dans un bon état d’esprit, avec simplement 7 fautes de sifflées. Même si je vais réduire le score, c’est encore Bracieux qui aura 3 buts d’avance. Il est bien sûr très fatiguant et compliqué de courir après le score (5-8).

On réussira pourtant à recoller grâce par 2 fois sur des spéciales de Yo et moi-même en 3 minutes (8-8). A peine le temps d’engager que c’est à nouveau le trou noir et Bracieux reprend trois buts d’avance malgré les parades d’Antoine le minot (8-11). Tant d’efforts pour rien ou pas grand chose. C’est reparti pour la course poursuite puisqu’on lâche rien. Avec 3 buts en 2 minutes (Alex,Yo et moi), on assiste à un score de folie dans un match fou (11-11) Il reste 6 minutes à jouer. Terry à trois minutes du terme pensait donner la victoire aux siens avant que je ne marque à la 39ème pour espérer une dernière minute de feu (12-12). Avec pas moins de 2 occasions franches dont une sur le buzzer, rien n’y fait la victoire n’est pas au rendez-vous…

Le leader pour prochain adversaire

Alors déception de ne pas avoir gagner ou satisfaction de ne pas avoir perdu ? Prenant tant de buts, il est compliqué de l’emporter. Même si on a jamais abandonné, ce n’était pas suffisant pour espérer gagner. Une soirée à oublier où tout est allé de travers.
RDV le 3 Décembre contre le leader Aulnay pour un  tout autre match, on l’espère, qui s’annonce très compliqué. Alors tous au boulot dès mardi !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.