mer. Oct 21st, 2020

Romorantin Futsal Club

Le Futsal à Romorantin

KLF : une défaite frustrante face au leader

3 min read
romorantin-futsal-aja-klf-j6

KLF : une défaite frustrante face au leader

Après une rude bataille, le RFC a fini par craquer dans les ultimes secondes face au leader de la poule. Frustrant.

romorantin-futsal-aja-klf-j6

AJA FUTSAL – ROMORANTIN FC : 3-2 (0-1)
RFC : Alexis, Youssef

Groupe : Mika (G), Ludo, Alexis, Yoann, Youssef, Alphonse, Antoine

Comment mener pendant 39 minutes et perdre un match ? Romorantin en a fait l’amer expérience ce samedi à Blois face à l’AJA Futsal. La journée ne s’annonçait pas sous les meilleures auspices avec l’absence de Flo, notre portier titulaire, blessé. L’effectif était loin d’être au complet, Mika devant de plus se sacrifier une nouvelle fois aux buts. La présence de Youssef apporte tout de même au groupe une certaine stabilité défensive. Davantage même à la vue de notre adversaire qui peine à trouver la faille. Exception faite de petits oublis sur des changements de joueurs, fait plus que tenir la comparaison. Sur une percée dont il a le secret, Alexis rentre plein axe et place sa fameuse frappe du gauche. Bilan 0-1 pour Romo ! Aulnay répond dans la foulée avec deux actions chaudes dans la surface de Mika mais Alphonse écarte le danger. Un peu à la surprise générale, le RFC mène à la mi-temps.

Sachant que nos adversaires ne vont pas en rester là, les solognots s’attendent à une seconde période plus compliquée. D’ailleurs, l’égalisation encaissée très tôt est là pour le rappeler. Oublié aux six mètres, l’attaquant charentais remet les deux équipes à égalité. Pas de quoi déstabiliser nos Orange qui continuent leur tactique. Les deux formations ne prenant pas de risques offensifs, un faux rythme s’installe. Il faut un contre emmené par Yoan et conclu par Youssef pour voir Romorantin reprendre les commandes du match (1-2). Une nouvelle fois, l’AJA réagit et nous presse très haut. Nous avons du mal à sortir proprement de notre camp même si Yoan et Alexis s’offre des mouvements offensifs dangereux. Malgré le monopole du ballon pour nos adversaires, nous tenons le score. Jusqu’à 1’16 du coup de sifflet final. Sur un ballon repoussé une première fois par Mika, le buteur maison adverse égalise avec l’aide du poteau (2-2). Rageant. Surtout que quelques secondes plus tôt le 3-1 n’était pas loin.

Lorsque l’on ne peut pas gagner un match il faut essayer de ne pas le perdre. En manque de réussite ces dernières semaines, les RFC Boys vont se faire prendre sur une interception à vingt cinq secondes de la fin. Un trois contre un d’école qui se termine par une frappe en lucarne que ne peut effleurer notre portier intérimaire (3-2). Dur, très dur. Après la débauche d’énergie et l’espoir d’un bon résultat, la défaite est difficile à encaisser.

Si le bilan sportif n’est pas bon, il faut retenir tout de même le positif. Beaucoup d’absent, une préparation tronquée, pas de gardien de métier et pourtant une belle performance qui aurait pu être parfaite à une minute prêt. Nous restons tout de même sur le podium. A nous de mettre tous les ingrédients nécessaires pour décrocher une victoire dans quinze jours face à Taymate pour terminer 2016 de la meilleure des manières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.