KLF : toujours pas de victoires pour le RFC !



KLF : toujours pas de victoires pour le RFC !

Alors que la 4ème journée de Kappa Ligue Futsal était placée sous le signe de la rébellion, le Romorantin Futsal CLub s’est incliné, à domicile cette fois, face au Le Mans Sarthe Futsal (2-9). L’apprentissage continue pour le jeune effectif de l’équipe élite. Au niveau régional, c’est également une défaite pour la réserve qui affrontait le FC Gauchetières en soirée à Brossard.

RFC-LSF-futsal-romroantin

Romorantin FC – Le Mans SF : 2-9 (1-3)
RFC : Samuel, Clément
Compo : Yannick (G), Dylan, Samuel, Alexis, Alphonse, Dylan, Clément, Quentin

Après avoir observé les défaites surprises de deux ténors du championnats que sont AJA Futsal et USR Futsal face à des équipes moins bien classées, le RFC espérait surfer sur cette voie de la rébellion. Peut-être est-ce la marseillaise jouée en début de chaque rencontre en hommage aux victimes des attentats parisiens qui a motivé les « petits » du championnat mais Bracieux puis Orléans avaient démontré que tout le monde peut battre tout le monde dans la poule. C’est sur cet acquis que comptaient s’appuyer les joueurs locaux pour stopper la mauvaise série actuelle. Malheureusement, à peine deux minutes de jeu que nos visiteurs ont déjà inscrit un premier but sur un ballon mal dégagé, malgré le retour précieux de Yannick dans les buts (0-1). Pas encore vraiment rentré dans la partie, le RFC ne parvient pas à se montrer dangereux et laisse la balle à son adversaire, plus adroit dans l’utilisation de celui-ci. Le Mans va d’ailleurs faire fructifier son avantage au tableau d’affichage sur une action d’école (0-2). On joue depuis dix minutes et Romo va enfin passer à l’offensive. Yoann sur une frappe lointaine puis Samuel qui trouve le poteau inquiète le portier visiteur qui semblait battu sur ces deux actions. Mais rien n’y fait. Pire, sur un oubli défensif au second poteau, les verts creusent l’écart au quart d’heure de jeu (0-3). Manque d’agressivité du groupe qui subit totalement en première période. Heureusement, une lueur d’espoir va naître lorsqu’Alexis décale Samuel sur la gauche qui déborde et trouve le petit filet opposé alors qu’il restait une poignée de secondes à jouer (1-3).
Quentin et sa bande vont pousser dès le retour des vestiaires, biens décidés à revenir au score. Mais les tentatives locales pêchent dans la finition, ce n’est pas pour rien que l’attaque du RFC est la moins bonne de la poule… La rencontre va définitivement basculer en faveur des sarthois, réalistes dans le dernier geste, qui profitent des trop grands espaces en défense. Obligés de jouer plus haut pour récupérer un ballon dont ils sont privés, les RFC Boys s’offrent aux contres assassins adverses. En six minutes l’affaire est close avec quatre buts encaissés (1-7). Pour autant, les partenaires de coach Mika ne baissent pas les bras et continuent de jouer. Ils vont être enfin récompensés Dylan adressant un centre parfait à Clément, qui termine au second poteau, classique mais efficace (2-7). Pensant réduire davantage leur retard, les locaux vont prendre un maximum de risques, trop sans doute puisque Le Mans va crucifier deux dernières fois Yannick, impuissant sur des surnombres (2-9).

RFC-FCG-futsal-romorantin

Romorantin FC – FC Gauchetières : 4-7 (3-4)
RFC : Kévin, Ludovic, Alison, Alexis
Compo : Mika (G), Ludo, Vincent, Eric, Alison, Kévin, Mathieu, Alexis, Laurent

Beaucoup de nouveauté et de joueurs pour cette première à domicile de l’équipe réserve. Suite au revers frustrant (6-7) lors du dernier match à Bracieux, Romorantin voulait garder le positif de cette prestation initiale. Seulement en face, c’est un adversaire de bonne qualité qui avait fait les deux heures de route qui sépare Nogent de la capitale solognote. Malgré tout, le début de partie est équilibré avec déjà un match très ouvert. Les défenses semblent perfectibles et les actions s’enchainent. Gauchetières va ouvrir le score à la dixième minute avant que Kévin signe ses débuts en égalisant dans les secondes suivantes (1-1). Mieux, Sur une percée dont lui seul a le secret, l’inusable Ludo, qui a retrouvé son poste de pivot donne l’avantage au RFC Boys (2-1). La rencontre est plaisante mais le tableau d’affichage ne bouge plus jusqu’aux deux dernières minutes de la mi-temps. Tout s’accélère. Nogent va renverser totalement la vapeur profitant d’un net coup de mou local pour empiler les buts (2-4). Heureusement, Alison va démontrer qu’elle a bien sa place sur le terrain, en mystifiant son adversaire direct puis le gardien ( 3-4)!
A l’instar de l’équipe élite, la seconde période va être beaucoup plus difficile. Pourtant, Romo va revenir à hauteur de son hôte du soir grâce à Alexis, qui ne pouvait laisser sa compagne inscrire un but sans lui (4-4). Et alors que le collectif solognot semble bien en place, les coéquipiers de Laurent vont lâcher petit à petit sur des erreurs facilement évitables. D’abord sur penalty ou Mika ne peut rien sur la frappe qui heurte le poteau avant de rentrer, puis en contre sur 2 deux-contre-un d’école (4-6). Mathieu puis Eric tenteront bien leur chance de loin pour espérer ramener leurs coéquipiers dans la rencontre, mais le gardien visiteur fait le boulot. Le Fc Gauchetières va finalement clore la marque dans les derniers instants, donnant une ampleur non méritée au score. Dommage. Prestation correcte d’ensemble avec de bonnes périodes, mais le manque de concentration sur la longueur d’une rencontre a fait la différence. Là encore, l’effectif apprend à se connaître et il reste encore des rencontres pour progresser comme samedi à Bracieux face à leur équipe 2.

Merci à ceux venus aider tout au long de la journée (Eric, Ludo, Laurent et Clément notamment), et aux autres qui ont apporté leur petite pierre à l’édifice tant sur qu’en dehors du terrain. Pas de victoires, mais on continue d’apprendre !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.